Recette du gratin dauphinois traditionnel

Voici la véritable recette du gratin dauphinois. Ce plat traditionnel à base de pommes de terre et de laitages est un classique de la gastronomie française. Le gratin dauphinois accompagne souvent les viandes mais peut aussi se déguster seul. Facile à réaliser et peu coûteux il va ravir vos convives et votre famille autour de la table.

Les conseils du Chef pour réaliser un bon gratin dauphinois

« La pomme de terre est la base du gratin dauphinois. Pour cette recette, il faut choisir une variété à chair ferme comme la Monalisa riche en amidon, la Nicola toujours fondante, la Roseval facilement reconnaissable, la traditionnelle belle de Fontenay, une très ancienne variété ou encore la Charlotte.
Une fois coupées en fines lamelles, ne lavez pas les pommes de terre qui perdraient alors l’amidon qui créé la cohésion des aliments.

Le gratin dauphinois cuit lentement. Il n’en sera que meilleur. Ne vous laissez pas surprendre dans votre organisation du repas. »

Préparation : 20 min
Cuisson : 120 min
Niveau : facile
Coût : budget faible

Ingrédients du gratin dauphinois pour 4 personnes

ingredients-gratin-dauphinois

  • 800 g pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 litre lait entier
  • 1/2 litre crème liquide entière
  • 1 noix de muscade
  • sel, poivre
  • 1 noix de beurre

Déroulé de la recette du gratin dauphinois

Préchauffage du four

  • Faire préchauffer votre four à 150 degrés.

Pommes de terre

  • Éplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en fines lamelles. (Vous pouvez utiliser une mandoline à condition de maîtriser cet outil particulièrement dangereux pour les doigts.) Ne pas rincer les pommes de terre une fois coupées en lamelles.

Préparation du plat

  • Éplucher la gousse d’ail.
  • Frotter généreusement le plat de cuisson avec la gousse d’ail.
  • Beurrer le pat de cuisson.

Montage du gratin dauphinois

  • Étaler une première couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Étaler une seconde couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Si nécessaire répéter l’opération jusqu’en haut du plat.
  • Dans un bol suffisamment grand, mélanger votre crème et votre lait.
  • Verser le mélange jusqu’à couvrir à peine les pommes de terre.
  • Vous pouvez aussi n’utiliser que de la crème. Il faudra alors en prévoir 1 litre. Votre gratin dauphinois n’en sera que meilleur.

Cuisson du gratin dauphinois

  • Mettre au four : (150°) durant 2 heures.
  • Surveiller régulièrement le gratin dauphinois pour éviter que le dessus soit brûlé.
  • Pour tester la cuisson du gratin dauphinois, une pointe de couteau devra s’enfoncer sans difficulté.

Servir

  • Vous pouvez servir votre gratin dauphinois à coté d’une viande ou d’une volaille ou alors en plat principal lors d’un repas décontracté accompagné d’une salade verte assaisonnée avec de l’huile de noix AOC de Grenoble.

37 réflexions au sujet de « Recette du gratin dauphinois traditionnel »

  1. Sofy

    Bonjour, je souhaite réaliser votre recette le week-end prochain mais en doublant la quantité de pomme de terre. Je me demande si je dois doubler aussi la quantité de liquide, 2 litres de crème/lait me parait beaucoup. Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
    1. L'équipe du site

      Le volume de crème est proportionnel au volume de pommes de terre. Nous vous conseillons néanmoins de ne pas « noyer » votre gratin et d’arrêter la crème au niveau des pommes de terre.

      Répondre
  2. Clémentine

    Testé et approuvé ! Toute ma petite famille a adoré et pour moi qui ne suis pas un cordon bleu, j’ai trouvé la recette vraiment facile. Je recommande, rien de meilleur qu’un bon gratin en famille !

    A bientôt,
    Clém

    Répondre
  3. Gold'n Blog

    Rien de mieux qu’un gratin dauphinois traditionnel pour affronter un hiver ! Et pour le printemps, un gratin de courgettes et de pommes de terre, c’est un délice ! Merci pour ces recettes !

    Répondre
  4. By-Web.fr

    ayant vécu plus de 20 ans en Dauphiné, près de Grenoble, je suis un adepte du gratin dauphinois et j’ai pu le faire goûter à différentes cultures, depuis le japonais au chinois en passant par l’américain, le mexicain ou le marocain, je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui ne l’eut aimé… Mes enfants issus de cultures et de mères différentes adorent quand je le réalisent, quelque soit leur âge… By-Web

    Répondre
  5. jeanot

    bonjour,j’ai travaille a chatel et la chapelle d’abondance:on cuisait les pommes de terre dans le melange lait et creme avant d’enfourner,alors,quelle est la vraie recette? cuire direct au four me semble un peu risque!

    Répondre
    1. l'équipe du site Auteur de l’article

      Les deux sont parfaitement authentiques. Il n’y a pas de risque à faire cuire directement et très lentement votre gratin dauphinois au four. En revanche, chaque famille ou chaque chef a une petite préférence pour l’une ou l’autre recette. A vous de tester les deux et de nous communiquer ensuite votre coup de cœur. Une seule chose est certaine, faire cuire d’abord les pommes de terre dans la crème permet de gagner un peu de temps.

      Répondre
  6. Marie25

    Bonjour, c’est la première fois que je réalise un gratin dauphinois et je souhaitais dire que cette recette est parfaite. :) Elle a fait l’unanimité de tous !

    Répondre
  7. Coralie

    Le Gratin Dauphinois est vraiment succulent!!! Pour le dessert, j’ai préparé des brochettes de fruits enrobés de chocolat fondu! C’était une idée pas mal, vu que le gratin pèse un peu! Merci pour la véritable recette de Gratin Dauphinois!

    Répondre
  8. symetrie

    La noix de muscade est indispensable dans un gratin :)
    Perso, je n’aime pas trop quand le gratin est en crème trop liquide.. tout se passe au moment de la cuisson

    Répondre
  9. KUENTZLER

    Après un débat culinaire, j’ai bien fait de maintenir que le gratin dauphinois ne comportait pas d’oeufs!!! Recette toujours excellente & plat réchauffé? c’est encore meilleur!!!

    Répondre
  10. Colinette

    j’ai bien fait de venir répondre a votre commentaire sur votre blog..; j’ai appris des choses.. beaucoup meme. merci de votre visite… j’essayerai la façon de faire de Christophe.. pourquoi pas.. encore merci

    Répondre
  11. jackie

    Une excellente recette, mais en ce qui me concerne, je ne mets que de la crème fraiche et un soupçon de muscade et pas toujours. Belle soirée merci pour la visite

    Répondre
  12. Fred

    Excellent !!! Très bon plat !!! Facile à réaliser et les enfants se sont amusés à superposer les rondelles de pommes de terre les unes sur les autres…..
    Je recommande cette recette

    Répondre
  13. Fred

    J’attends avec ma fille la fin de la cuisson pour se sustenter de cette recette qui laisse présager, de part ses effluves, un très bon plat très économique !!!

    Répondre
  14. Véronique

    Excellent et très facile à réaliser.

    J’ajouterais seulement de faire attention à la muscade qui a un gout très prononcè ; il faut en mettre très peu.
    A mon premier essai, la muscade était trop présente et c’était dommage.

    A part cela, préparer ce plat la vielle et le réchauffer doucement avant de servir est un plus et, si vous avez le temps, on peut aussi réduire la chaleur du four (130°) et laisser cuire plus longtemps (3 h) ; le gratin n’en sera que plus fondant.

    Répondre
  15. jeremy

    Idem je le fais uniquement avec une crème liquide entière et fraiche et beaucoup d’amour…
    Mais je réalise toujours en deux cuisons car je ne le trouve jamais réussit à sa sortie du four.
    Un pur Bonheur le Gratin Dauphinois!!

    Répondre
    1. L'équipe du site Auteur de l’article

      Nathalie
      Oui cela peut arriver car il faut adapter la dose de crème à la taille du plat et ne pas noyer le plat sous la crème. Nous recommandons de juste couvrir les pommes de terre sans les noyer. Vous pouvez également mélanger votre crème avec un peu de lait pour obtenir une préparation moins grasse

      Répondre
  16. Christophe

    Bonjour à toutes et à tous,

    Si je puis me permettre, essayez donc ceci :

    Dans un 1er temps je vous conseille de préparer votre gratin le jour J-1, votre gratin dauphinois ne sera que meilleur.

    Dans un 2nd temps je vous conseille également d’utiliser du lait entier (déjà riche en matière grasse) comme le faisaient nos ancêtres si toutefois vous décidez d’utiliser la version de la recette où on utilise le lait et la crème liquide.

    Dans un 3ème temps je vous suggère une solution supplémentaire pour que votre gratin dauphinois (et c’est valable pour tous les plats culinaires) soit meilleur, c’est de rallonger le temps de cuisson et de diminuer la température du four (en précisant toutefois de ne pas descendre la température en dessous de 70 degrés centigrades).

    Faites l’expérience et vous m’en direz des nouvelles.

    Procédez par pallier : Admettons que durant l’automne-hiver vous deviez faire 5 gratins dauphinois,… Faites le 1er gratin de la saison à 130 °C durant 3 h 00 mn. Le 2nd faites le cuire à 110 ° C durant 4 h 00 mn. Le 3ème gratin de la saison faites le cuire à 90 ° C pendant 5 h 00. Le 4ème faites le cuire à 70 ° C pendant 6 h 00 ou plus. Ne vous inquiétez pas ça ne brûlera pas. Vérifiez simplement la cuisson des pommes de terres avec la lame d’un couteau. toutes les demi heures à partir des 1ers signes de mijotage.

    NB : Chaque four est unique
    je vous rappelle également si sur votre four ne figure pas la température en ° C et qu’elle figure uniquement en chiffre de thermostat (en général de 1 à 10 ou 12) sachez qu’une unité de thermostat correspond à 30 ° C.

    Je vous souhaite de bons gratins dauphinois et bonnes expériences culinaires.

    Répondre
  17. Monique

    Testé hier, tout simplement délicieux ! J’ai préféré ne mettre que de la crème. C’est un peu plus gras mais tellement meilleur ;-) Tout le monde s’est régalé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>