L’humoriste isérois Serge Papagalli, connu notamment pour ses nombreuses apparitions dans la série télévisée française Kaamelott, et l’animateur Jérôme Orcet ont récemment rendu un vibrant hommage, dans tous les sens du terme, au gratin dauphinois. C’était le 1er octobre dernier dans leur émission dominicale « on est pas des quand même » sur France Bleu Isère.

La chanson du gratin dauphinois

En effet, les deux compères ont pris l’habitude depuis septembre 2017 sur l’antenne de la station iséroise de revisiter en chanson les spécialités gastronomiques de leur région. Après les ravioles, les noix, le fromage St Marcellin ou encore le murçon, saucisson de la petite commune de la Mure, le duo s’est attaqué à la plus célèbre spécialité dauphinoise sur l’air de la « Dame de Haute-Savoie » de Francis Cabrel.

 

J’irai préparer un plat de gratin dauphinois

« Quand j’aurai ramassé et mangé les dernières tomates
Quand j’aurai remisé le barbecue au fond de sa boîte
Quand le soleil perdra de l’éclat
Quand seront tombées les dernières noix
J’irai préparer un plat de gratin dauphinois

Quand je serai fatigué d’avoir épluché toutes ces patates
Je pourrai m’envoyer un petit blanc derrière la cravate
Quand le four préchauffera
Je patienterai pour y faire cuire mon plat
Et enfin manger une part de gratin dauphinois

Y’a de la crème
Et du lait autour
Et du beurre juste une noix
Attention de ne pas se brûler les doigts

C’est bien alléchant
Et c’est excellent
Pour lutter contre le froid…
Pour lutter contre le froid !

Quand j’aurai tout fini, tout râclé, bafré comme un vorace
Quand je contemplerai dans la glace la rondeur de ma biasse
Si jamais ça ne me suffit pas
Si mon estomac veut remettre ça
J’irai m’enfiler un plat de gratin dauphinois
Tout un plat de gratin dauphinois ! »

Vous pouvez écouter ici l’émission complète « on est pas des quand même » du 1er octobre 2017

Written by 

Legratindauphinois.fr est le premier site entièrement consacré au gratin dauphinois.

Un commentaire sur “Le gratin dauphinois en chanson avec Serge Papagalli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *