Voici la véritable recette du gratin dauphinois. Ce plat traditionnel à base de pommes de terre et de laitages est un classique de la gastronomie française. Le gratin dauphinois accompagne souvent les viandes mais peut aussi se déguster seul. Facile à réaliser et peu coûteux il va ravir vos convives et votre famille autour de la table.

La recette du gratin dauphinois traditionnel

Les conseils du Chef pour réaliser un bon gratin dauphinois

« La pomme de terre est la base du gratin dauphinois. Pour cette recette, il faut choisir une variété à chair ferme comme la Monalisa riche en amidon, la Nicola toujours fondante, la Roseval facilement reconnaissable, la traditionnelle belle de Fontenay, une très ancienne variété ou encore la Charlotte. Une fois coupées en fines lamelles, ne lavez pas les pommes de terre qui perdraient alors l’amidon qui créé la cohésion des aliments. Le gratin dauphinois cuit lentement. Il n’en sera que meilleur. Ne vous laissez pas surprendre dans votre organisation du repas. »
Préparation : 20 min
Cuisson : 150 min
Niveau : facile
Coût : budget faible

Ingrédients du gratin dauphinois pour 4 personnes

  • 800 g pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 litre lait entier
  • 1/4 litre crème liquide entière
  • 1 noix de muscade
  • sel, poivre
  • 1 noix de beurre




Déroulé de la recette du gratin dauphinois

Préchauffage du four

  • Faire préchauffer votre four à 150 degrés.

Pommes de terre

  • Éplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en fines lamelles. (Vous pouvez utiliser une mandoline à condition de maîtriser cet outil particulièrement dangereux pour les doigts.) Ne pas rincer les pommes de terre une fois coupées en lamelles.

Préparation du plat

  • Éplucher la gousse d’ail.
  • Frotter généreusement le plat de cuisson avec la gousse d’ail.
  • Beurrer le plat de cuisson.

Montage du gratin dauphinois

  • Étaler une première couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Étaler une seconde couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Si nécessaire répéter l’opération jusqu’en haut du plat.
  • Verser le lait et la crème jusqu’à couvrir à peine les pommes de terre.
  • Vous pouvez aussi utiliser davantage de crème et inverser les proportions lait/crème. Votre gratin dauphinois n’en sera que meilleur.

Cuisson du gratin dauphinois

  • Mettre au four : (150°) entre 2h30 et 3h00.
  • Surveiller régulièrement le gratin dauphinois pour éviter que le dessus soit brûlé.
  • Pour tester la cuisson du gratin dauphinois, une pointe de couteau devra s’enfoncer sans difficulté.

Servir

  • Vous pouvez servir votre gratin à coté d’une viande ou d’une volaille ou alors en plat principal lors d’un repas décontracté accompagné d’une salade verte assaisonnée avec de l’huile de noix AOC de Grenoble.

Gain de temps

  • Pour prendre un peu d’avance, il est possible de réaliser presque toutes les étapes avant l’arrivée des invités. Préparer son gratin dauphinois et le passer au four 20 minutes sans le faire gratiner. Finir la cuisson le lendemain. C’est d’ailleurs ainsi que procédait les paysans dauphinois dans les fermes.

 

Si vous avez aimé cette page, partagez la sur les réseaux sociaux et laissez nous un commentaire avant de partir.

141 commentaires sur “Recette du gratin dauphinois traditionnel

  1. du gratin sans fromage n’est pas du gratin …des lamelles de pommes de terre avec de la creme … c’est le fromage qui gratine un plat…

    1. Un véritable gratin dauphinois est toujours lié avec minimum trois œufs! Tout le reste n’est que honte et ruine de l’âme, une hérésie, une décrépitude du cœur, un péché contre la charité, un effondrement de la civilisation !

      1. mdr ! moi mon gratin je le fais exclusivement avec de la crème fraîche épaisse et haute de gamme (donc pas de lait!) beaucoup d’ail pressé et mélangé à la crème (1/2 tête d’ail pour 3/4 l de crème épaisse) et c’est à se taper le cul par terre…. 😀

    2. non vous avez tord Il n’y a pas de fromage dans le gratin dauphinois. Libre à vous de mettre de fromage mais n’appelez pas votre plat gratin dauphinois.
      Je ne connais personne dans le dauphiné utilisant du fromage. Je ne dis dit pas que ca ne peut pas se faire mais ce n’est plus le me plat.

    3. bof j’avais prévu du comté râpé pour gratiner mon gratin….que je n’ai finalement pas mis au vu de la couleur très brunâtre de mon latin sans fromage…. et au final, mangé en accompagnement de poulet au barbecue, c’était excellent ainsi et d’autant moins calorique ! 😉

  2. Bonjour,

    je tiens la recette de mes grand mères toutes les deux dauphinoise et elles utilisaient toutes les deux des binjes…

  3. Bonjour, cette recette correspond bien à ce que crois savoir du gratin dauphinois mais je reste néanmoins sur ma faim (difficile à croire ! ) car l’épineux débat sur la variété de pommes de terre à utiliser n’est pas tranché. En effet, certains commentateurs disent utiliser de la binje ce qui paraît contradictoire avec ce que vous préconisez. Le doute persiste…

    1. Bonjour,

      personnellement, je n’ utilise que de la Bintje , elle m’ a toujours donné satisfaction et aux convives aussi !!!

      cordialement

    2. patates utilisés hier = de la daube pas cher (30 cts / kg), des patates vraiment bas de gamme ( une honte d’acheter ça, d’ailleurs…) et au final c’est exquis ! car fait avec 100 % de crème fraîche et sans lait, donc…. en alternant les couches crème et patates…..

  4. Bonjour votre recette donne envie ? petite question est ce que je peux faire la veille au soir pour déguster le lendemain midi ?
    Merci

    1. Kit et cat. Bonjour, pour en faire un plat complet je découpe des tranches de jambon blanc entre les couches de pommes de terre, super bon super simple et pas cher du tout….

    2. Personnellement, je pré-cuit toujours 10mn le lait +pommes de terre la veille. Le lendemain je rajoute la crème et je cuis le gratin. C’est pratique lorsqu’on a un repas a faire.

  5. bonjour
    j’ai testé votre recette, excellent !!! (avis de toute la tablée). Mon seul problème est le sel, la 1ère fois pas assez salé, pour la seconde fois j’ai mis le sel dans le mélange lait/crème que j’ai donc pu gouter et non entre les couches de P de T c’était parfait.

  6. Cuisson du gratin dauphinois
    •Mettre au four : (150°) durant entre 2h30 et 3h00
    ….? surprise… car lors du début de la recette vous indiquez :
    Préparation : 20 min
    Cuisson : 150 min
    Niveau : facile
    Coût : budget faible

    alors que dois-je faire… ?
    je fais 150mn et après je verrai..
    merci de corriger car une querelle entre époux est en cours…. hahahahaha

    1. Sachant qu’il y a 60 minutes dans 1h si vous savez compter 2×60=120+30(1/2h) = 150 mn pour 2h30 de cuisson.
      Si la cuisson a besoin de 30mn supplémentaires cela fera 180 minutes ou 3 heures de cuisson.
      Donc plus de dispute dans votre couple.

  7. Le gratin est l’un de mes plats préférés, je pourrais en manger matin, midi et soir! Et encore plus avec ce temps, il fait froid, tu rentres chez toi, au chaud, devant un petit gratin dauphinois et un petit verre de vin rouge 😉 Bon c’est certain que ça te fait quelques calories qu’il faudra ensuite, peut-être, perdre mais ça en vaut le coup !! haha Bon, en même temps, la dernière tendance chez les diététistes, c’est d’affirmer qu’il faut manger de tout mais raisonnablement alors pourquoi se priver !

  8. J’avais mis mon foie gras à décongeler dans du lait avant de le faire cuire. Comme je ne voulais pas jeter tout ce lait comme je le fais d’habitude, je l’ai filtré et m’en suis servie, en rajoutant de la crème fraiche, pour faire mon gratin. Ça sent bon, verdict ce soir.

  9. Une pure merveille, je l’ai faite pour Noël. Je l’avais préparé la veille et juste réchauffé avant de passer à table. Il en reste, j’en avais fait vraiment beaucoup.
    Merci pour cette délicieuse recette que j’ai noté dans mon carnet pour ne pas la perdre.

  10. Bonjour à toutes et à tous,
    Voilà plusieurs années que je régale mes convives avec cette excellente recette.
    Attention toutefois, si vous EFFLEUREZ les pommes de terre avec le mélange lait/crème, vous aurez très peu ou pas de liquide dans votre plat et vous serez très, très déçu du résultat. Par contre si vous AFFLEUREZ les pommes de terre avec le liquide, alors là UNE MERVEILLE.

    1. Quitte à faire des corrections… ce sont les patates qui doivent affleurer, pas le cuisiner, ni le liquide 🙂

  11. Votre recette est très bonne. Je pensais varier et faire un gratin dauphinois mi pomme de terre normal mi patate douce ! Avez vous déjà essayé ? avez vous des recommandations ? Merci

    1. 1500W est la puissance moyenne consommée par un four à 150°C. Un four de 1500W coûte 0.24€ par heure de fonctionnement. On a donc un coût de cuisson de 0,72€ pour cette recette, arrondissons avec du préchauffage à 1€. Cela reste modeste.
      Voila qui répond à vos points d’interrogation

  12. moi ma gd mère ne mettais pas d’ail et ne mettez pas de crème fraiche,ni de lait elle faisait tout simplement une sauce blanche et faisait précuire les pdt dans de l’eau,c’est un gain de tps!

    1. souvenir souvenir … ma mère aussi faisait ça avec en plus des rondelles d’oeufs durs mais c’était pour les fins de mois difficiles

  13. Bravo pour ce bel hommage au gratin dauphinois!
    que diriez-vous de quelques tuiles aux amandes pour le dessert?

    Nathalie de la cantine du collège de Mens

  14. Moi je le fais 100% à la crème fleurette. Et pour la découpe je fais tout à la main pour que les rondelles de pommes de terre puissent être irrégulières. Il m’arrive aussi de frotter le plat avec un navet.
    Mon gratin cuit entièrement au four.

  15. Je me rends compte que j’ai toujours mis du fromage pour gratiné le dessus mais que finalement il n’y en a pas besoin et c’est encore meilleur sans…
    Comme je n’avais pas de noix de muscade j’ai mis un peu de cannelle en poudre et ça donne un petit goût sucré au gratin très appréciable.
    Sinon pour la recette, les doses sont très bien, tout le monde s’est régalé 🙂

  16. Un gratin est une préparation qui est cuite au four ! et qui gratine donc sur le dessus.
    si on prends le principe de bien beurrer le plat avant d’ aller au four et qu’on lui administre une sauce/creme pour « soutenir la cuisson » on peut faire des gratins avec à peu prés tout !
    gratin de pates,de courgettes,d’aubergines, gratins avec ou sans fromage, etc …
    bref,le gratin n’est pas que « dauphinois »,meme si c’est dans la catégorie il est le meilleur.

    bon ap’ à toutes et tous …

    1. Vous avez raison pour la description « technique » du gratin mais je ne comprends pas votre phrase « le gratin n’est pas que dauphinois » ….. personne n’a dit qu’un gratin ne pouvait être « que » dauphinois ! c’est juste un gratin de pommes de terre qui trouve son origine en franche-comté ….et qui est excellent comme vous l’avez souligné.

  17. Je suis certaine que mes amis de la Floride seront ravis ce soir, ce plat que j’accompagne d’une viande rouge. Louise en vacance en Floride. 🙂

  18. bonjour et merci pour cette recette du « vrai gratin dauphinois  » .. cela fait plus de 40 ans ( déjà ! ) que ma grand mère ( de Paris ) me fait son gratin avec du gruyère .. cela donne un joli croûte croustillante et délicieuse mais maintenant je sais que ce n’est pas la vraie recette ..maintenant pour lui faire entendre raison, c’est une autre histoire .. merci de la patate chaude 🙂

      1. Un ou deux filets mignons de porc, ou un bon rôti d’échine ou de collet (c’est plus moelleux), qu’on pose en fin de cuisson sur le gratin pour la durée requise par le poids de viande.
        Par exemple.
        On peut faire idem avec une épaule ou un gigot d’agneau.

        1. un chapon ou un bon poulet fermier , vin jaune , crème, et morilles………………………………………………………………………..

  19. En tant qu’étudiant, j’approuve à 100% cette recette : économique et super simple à réaliser, c’est le plat idéal. Je fais en général de grande quantité et ça permet de durer quelques jours et ça évite de se casser la tête et réfléchir quoi cuisiner le jour d’après ! Cependant, comme beaucoup le disent, plus de 2h de cuisson, c’est très, très long. Vaut mieux s’y prendre à l’avance, mais ça vaut largement le coup. Pour les plus gourmands (comme moi), utilisez simplement de la crème et pas de lait, ça permet de passer l’hiver tranquille 😉

    À vos gratins!

  20. Bonjour,

    Je prépare le gratin en accompagnement et J’ai une cuisson longue à faire pour la viande à 120 degrés. Je ne dispose que d’un seul four. Est-il correct d’enfourner le gratin à cette température en prolongeant la cuisson de 30 minutes, (soit entre 3 et 3h30) ?

    Merci !

  21. Dans la vidéo vous mettez du lait et de la crème à chaque couche de pdt, mais dans la recette seul l’assaisonnement est mis sur chaque couche puis le lait et la crème ne sont mis qu’à la fin… Que faut-il faire exactement ?

    1. Bonjour Pascal
      Après avoir testé les différentes solutions, nous sommes arrivés à la conclusion que cela avait peu d’importance. Vous pouvez même monter votre gratin jusqu’en haut puis seulement à la fin l’arroser et l’assaisonner.
      Bonne dégustation

      1. Originaire d’Autrans, ma grand mère nous rendait la vie INFERNALE si on ne faisait pas le gratin comme elle qui la tenait de sa mère et elle-même de sa mère aussi… Autant dire qu’après ça il y a de quoi devenir « taré » ! ! !
        Ma grand mère le faisait cuire dans son four à bois TOUTE LA MATINÉE ! Mais honnêtement, c’est trop dingue !
        Mon chef, lorsque j’étais second de cuisine dans un resto qui était côté à l’époque à Autrans, connaissait très bien ma famille et on a changé une partie de la recette familiale pour la rendre pratique en cuisine professionnelle pour le faire à la minute.
        Le but était de ne pas altérer le goût mais aussi la STRUCTURE du gratin et sa façon de glisser sous le palais.

        Notre gratin familial comporte :
        Crème CRUE FERMIÈRE
        => Perso je ne mets PAS UNE GOÛTE de LAIT BINJE et PAS autre chose !
        L’ail uniquement pour frotter le fond du plat
        Sel, poivre

        ET PAS PLUS ! Comme on y dit chez nous :o)

        …Tout rajout ne permet plus de considérer cette recette comme l’original…

        Dans le Vercors, cette recette était sujet à de vraies grosses bastons entre communes ou familles. Aujourd’hui, c’est plus « bon enfant » :o)

  22. Bonjour,
    Après lecture attentive de tous vos commentaires et la recommandation de le faire la. Fille, je pousse là bouchon un peu plus loin…. je pars pr les fête de Noël de samedi à lundi matin et j’ai 10 personnes à table lundi midi… je souhaite faire mon gratin vendredi pour lundi midi…. pensez vous qu’en démarrant la cuisson (30 minutes par exemple + cuisson préalable dans le lait ?) il peut tenir au frigo jusqu’a lundi sans noircir ? Au départ je pensais le congeler, mais il semble que les pommes de terre ne supportent pas super bien la congélation ? Quelle est la meilleure solution d’après vous. Merci pour vos conseils
    Helene

  23. Du les temps de préparation, j’aimerais bien le faire pendant l’après midi et le finir le soir. Vous pensez que ça change trop si au je le laisse pour quelques heures, et je fais la dernière demi heure avant le dinner?

  24. Je tombe un peu par hasard sur votre blog, et je me rend compte que cela fait longtemps que je n’ai pas réaliser ce plat, merveilleux souvenir de mon enfance, lorsque mon grand-père me le cuisinait!! je vais me hater de suivre votre recette dès ce week end!

  25. Humm ça donne vraiment envie et fait votre vidéo sur le gratin dauphinois 🙂 Et puis c’est sympas tout ces conseils je vais devoir tester ça ce WE, j vous en dirais des nouvelles 😉

  26. Waouh un site entièrement consacré à un de mes plats préférés. C’est vraiment génial de trouver un recueil d’informations aussi complet sur le gratin dauphinois. Etant une véritable aficionados du gratin dauphinois, je ne peux m’empêcher de tester cette recette qui met l’eau à la bouche.

    1. je vais la faire dimanche pour mes enfants et petits enfant je trouve la recette simple a faire et surtout j/aime cuisinee

  27. Un conseil utilisez un robot pour couper les pommes de terre car une fois j’ai fais ça à la main, du coup les lamelles étaient trop grosses et au moment du repas les pommes de terre n’étaient pas assez cuites :/

  28. C’est très clair. Reste plus qu’à tester le gratin dauphinois. Ce sera l’occasion de l’essayer et profiter de la fête de Pentecôte.

  29. Ahh le gratin dauphinois, une recette légendaire 🙂 . Un plat économique et délicieux, le seul hic, sa cuisson qui est un peu longue.
    Merci pour cette vidéo explicative très bien réalisée.

  30. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi mon gratin dauphinois est toujours rater et pas beau? Toutes les photos que je vois sont magnifiques par rapport au mien ! Je dois rater une etape!
    Elisa

  31. Le gratin dauphinois est une super recette : simple, facile pas cher, et c’est très bon 🙂 Mais y’a quand même un très gros défaut, ça met vraiment trop trop longtemps à cuire… Pour ça qu’on en fait rarement, mais en lisant ton site ça donne envie lol^^ Pour accompagner l’agneau islandais ça va le faire je sens (car lui aussi faut 2h pour le faire cuir).

  32. bonjour

    il ne faut faire chauffer le lait avant de le verser sur le gratin pour qu’il ne déborde pas lorsque le plat est dans le four ?

  33. ANNE-MARIE ,
    Je suis grenobloise, ma Grand-Mère était cuisinière , pour réaliser son plat, elle le frottait d’ail, l’enduisait bien de beurre ,répartissait l’ail coupé en petits morceaux au fond du plat . Les pommes de terre coupées au couteau ( épaisseur irrégulière importante ) étaient réparties par couches successives, versait le lait bien chaud ( pas de crème fraiche ) , quelques morceaux de beurre, noix de muscade, sel et poivre sur le tout ,et faisait cuire sur la cuisinière a petits bouillons, environ 3/4 d’heure . Les pommes de terre étant pratiquement cuites et bien moelleuses , elle enfournait le plat pour le faire dorer 1/4 d’heure environ, ensuite nous dégustions ce gratin sublime avec des Diots . (Quelques fois un peu de gruyère français ) rentrait dans la composition . Souvenir d’enfance .

  34. Dauphinois depuis plusieurs générations, nous mangions un gratin dauphinois qui reprenait exactement cette recette, cependant mes mères, grand mères et arrières grand mères ne mettaient pas de crème par souci d’économie mais ajoutaient quelques petites noisettes de beurre sur le dessus du plat pour obtenir cette belle croûte dorée.On utilisait de la Bintje un peu fripée qui restituait plus d’amidon et donnait tout le moelleux à ce plat d’hiver.

  35. Bonjour,

    Comme vous (et vraisemblablement presque tout le monde) j’A DO RE le gratin dauphinois….
    Seulement voilà : je suis diabétique, alors, en tant que matière grasse qui se transforme en sucre, la crème ne m’est guère recommandée…

    Mais je voudrais profiter de l’occasion pour vous approuver mille fois dans votre désir de n’appeler « gratin dauphinois » que celui qui répond à la véritable recette.

    En tant que limousin, je souffre de voir que le mot « clafoutis » désigne maintenant des préparations qui n’ont plus rien à voir avec l’originale ; celle qui comporte des (petites) cerises (noires) AVEC noyau….

    Déjà un « clafoutis à la poire » est un non-sens chez nous : il faut alors parler de « flognarde », et ce pour ne d=rien dire des recettes avec d’autres fruits, voire des légumes que l’on persiste malgré tout à appeler « clafoutis »…

    .

    1. Châtaigne Limousine
      Bravo de ce cri du cœur
      Comme vous, je n’aime que le clafoutis aux cerises noires AVEC NOYAUX !

      très bon aussi avec de vraies merises qui ont gardé un goût sauvage

  36. Merci pour cette recette simple à réaliser. Enfin la recette véritable du gratin dauphinois. A bien faire dorer au four pour avoir une couche croquante ! Cela me rappelle les bons repas de famille où la cuisine traditionnelle est au rendez-vous !

  37. Merci pour la recette que je suis en train faire. Pour moi il ne sert a rien de mettre du gruyère cela alourdi la recette. entre chaques couches j’ai mis un mélange de poivre et j’ai rajouté une petite touche de miel sur la dernière couche pas beaucoup pour avoir un petit gout sucré je commenterais quand je l’aurais goûté.

  38. je fait mon gratin uniquement avec de la creme lorsque mes pommes de terre sont epluchees je les coupe a la mandoline ensuite je les met une couche de pomme de terre dans un plat graisser avec un peu d ail je sale un peu de gruyere et je recommence je termine du gruyere et je recouvre mes pommes de terre avec la creme je met au four th 200 pour 90 minutes lorsque ont a des invites c est un plat qui ne demande pas beaucoup de surveillance est c est delicieu
    bon appetit

  39. Une recette dont il faut que je me souvienne pour l’année prochaine j’irais voir votre blog de temps en temps pour ne pas passer à côtés de certains délices.

  40. J’adore le gratin dauphinois mais la première fois que je l’ai fait il a cuit toute l’après -midi et au moment de le servir il manquait encore un peu de cuisson .Demain je vais faire votre recette en petites cocottes individuelles pour la présentation et je vous en donnerai des nouvelles .
    Merci

    1. Voilà je reviens vers vous pour vous dire que je viens de faire mon gratin dauphinois en petites cocottes et c’était vraiment très bon fondant crémeux et cuit à point .Je referai la recette sans soucis.
      Merci et bonne soirée

  41. Bonsoir, je réalise la recette de la même manière que vous a 2 exceptions entre les couches je rajoute un peu d’emmental râpé, c’est toujours un très bon plat pour accompagner la viande et je n’ai jamais essayé avec du lait demain midi cela sera chose faite. Cordialement.

    1. N’hésitez pas à nous laisser un nouveau commentaire pour donner votre avis après avoir testé cette recette avec du lait.
      Pour ce qui est de l’emmental râpé, c’est effectivement très bon mais à partir du moment où vous ajoutez du fromage, votre gratin n’est plus dauphinois.

      1. bonjour à toutes et tous, pour demain dimanche, j’ai prévu de concocter un gratin dauphinois aux cèpes… puis-je le préparer ce soir pour le cuire seulement demain ? merci de votre réponse…

  42. Bonjour, je souhaite réaliser votre recette le week-end prochain mais en doublant la quantité de pomme de terre. Je me demande si je dois doubler aussi la quantité de liquide, 2 litres de crème/lait me parait beaucoup. Qu’en pensez-vous ?

    1. Le volume de crème est proportionnel au volume de pommes de terre. Nous vous conseillons néanmoins de ne pas « noyer » votre gratin et d’arrêter la crème au niveau des pommes de terre.

  43. Testé et approuvé ! Toute ma petite famille a adoré et pour moi qui ne suis pas un cordon bleu, j’ai trouvé la recette vraiment facile. Je recommande, rien de meilleur qu’un bon gratin en famille !

    A bientôt,
    Clém

  44. Rien de mieux qu’un gratin dauphinois traditionnel pour affronter un hiver ! Et pour le printemps, un gratin de courgettes et de pommes de terre, c’est un délice ! Merci pour ces recettes !

  45. ayant vécu plus de 20 ans en Dauphiné, près de Grenoble, je suis un adepte du gratin dauphinois et j’ai pu le faire goûter à différentes cultures, depuis le japonais au chinois en passant par l’américain, le mexicain ou le marocain, je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui ne l’eut aimé… Mes enfants issus de cultures et de mères différentes adorent quand je le réalisent, quelque soit leur âge… By-Web

  46. bonjour,j’ai travaille a chatel et la chapelle d’abondance:on cuisait les pommes de terre dans le melange lait et creme avant d’enfourner,alors,quelle est la vraie recette? cuire direct au four me semble un peu risque!

    1. Les deux sont parfaitement authentiques. Il n’y a pas de risque à faire cuire directement et très lentement votre gratin dauphinois au four. En revanche, chaque famille ou chaque chef a une petite préférence pour l’une ou l’autre recette. A vous de tester les deux et de nous communiquer ensuite votre coup de cœur. Une seule chose est certaine, faire cuire d’abord les pommes de terre dans la crème permet de gagner un peu de temps.

  47. Bonjour, c’est la première fois que je réalise un gratin dauphinois et je souhaitais dire que cette recette est parfaite. 🙂 Elle a fait l’unanimité de tous !

  48. Le Gratin Dauphinois est vraiment succulent!!! Pour le dessert, j’ai préparé des brochettes de fruits enrobés de chocolat fondu! C’était une idée pas mal, vu que le gratin pèse un peu! Merci pour la véritable recette de Gratin Dauphinois!

  49. La noix de muscade est indispensable dans un gratin 🙂
    Perso, je n’aime pas trop quand le gratin est en crème trop liquide.. tout se passe au moment de la cuisson

  50. Après un débat culinaire, j’ai bien fait de maintenir que le gratin dauphinois ne comportait pas d’oeufs!!! Recette toujours excellente & plat réchauffé? c’est encore meilleur!!!

  51. j’ai bien fait de venir répondre a votre commentaire sur votre blog..; j’ai appris des choses.. beaucoup meme. merci de votre visite… j’essayerai la façon de faire de Christophe.. pourquoi pas.. encore merci

  52. Une excellente recette, mais en ce qui me concerne, je ne mets que de la crème fraiche et un soupçon de muscade et pas toujours. Belle soirée merci pour la visite

  53. Excellent !!! Très bon plat !!! Facile à réaliser et les enfants se sont amusés à superposer les rondelles de pommes de terre les unes sur les autres…..
    Je recommande cette recette

  54. J’attends avec ma fille la fin de la cuisson pour se sustenter de cette recette qui laisse présager, de part ses effluves, un très bon plat très économique !!!

  55. Excellent et très facile à réaliser.

    J’ajouterais seulement de faire attention à la muscade qui a un gout très prononcè ; il faut en mettre très peu.
    A mon premier essai, la muscade était trop présente et c’était dommage.

    A part cela, préparer ce plat la vielle et le réchauffer doucement avant de servir est un plus et, si vous avez le temps, on peut aussi réduire la chaleur du four (130°) et laisser cuire plus longtemps (3 h) ; le gratin n’en sera que plus fondant.

    1. j’ai du monde dimanche et je voudrais faire un gratin de pomme de terre puis je le preparer la veille et le mettre au four le lendemain.bien evidemment tout est cru.la p de terre risque t elle de noircir??? merci

  56. Idem je le fais uniquement avec une crème liquide entière et fraiche et beaucoup d’amour…
    Mais je réalise toujours en deux cuisons car je ne le trouve jamais réussit à sa sortie du four.
    Un pur Bonheur le Gratin Dauphinois!!

    1. Nathalie
      Oui cela peut arriver car il faut adapter la dose de crème à la taille du plat et ne pas noyer le plat sous la crème. Nous recommandons de juste couvrir les pommes de terre sans les noyer. Vous pouvez également mélanger votre crème avec un peu de lait pour obtenir une préparation moins grasse

  57. Bonjour à toutes et à tous,

    Si je puis me permettre, essayez donc ceci :

    Dans un 1er temps je vous conseille de préparer votre gratin le jour J-1, votre gratin dauphinois ne sera que meilleur.

    Dans un 2nd temps je vous conseille également d’utiliser du lait entier (déjà riche en matière grasse) comme le faisaient nos ancêtres si toutefois vous décidez d’utiliser la version de la recette où on utilise le lait et la crème liquide.

    Dans un 3ème temps je vous suggère une solution supplémentaire pour que votre gratin dauphinois (et c’est valable pour tous les plats culinaires) soit meilleur, c’est de rallonger le temps de cuisson et de diminuer la température du four (en précisant toutefois de ne pas descendre la température en dessous de 70 degrés centigrades).

    Faites l’expérience et vous m’en direz des nouvelles.

    Procédez par pallier : Admettons que durant l’automne-hiver vous deviez faire 5 gratins dauphinois,… Faites le 1er gratin de la saison à 130 °C durant 3 h 00 mn. Le 2nd faites le cuire à 110 ° C durant 4 h 00 mn. Le 3ème gratin de la saison faites le cuire à 90 ° C pendant 5 h 00. Le 4ème faites le cuire à 70 ° C pendant 6 h 00 ou plus. Ne vous inquiétez pas ça ne brûlera pas. Vérifiez simplement la cuisson des pommes de terres avec la lame d’un couteau. toutes les demi heures à partir des 1ers signes de mijotage.

    NB : Chaque four est unique
    je vous rappelle également si sur votre four ne figure pas la température en ° C et qu’elle figure uniquement en chiffre de thermostat (en général de 1 à 10 ou 12) sachez qu’une unité de thermostat correspond à 30 ° C.

    Je vous souhaite de bons gratins dauphinois et bonnes expériences culinaires.

  58. Testé hier, tout simplement délicieux ! J’ai préféré ne mettre que de la crème. C’est un peu plus gras mais tellement meilleur 😉 Tout le monde s’est régalé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *