Voici la véritable recette du gratin dauphinois. Ce plat traditionnel à base de pommes de terre et de laitages est un classique de la gastronomie française. Le gratin dauphinois accompagne souvent les viandes mais peut aussi se déguster seul. Facile à réaliser et peu coûteux il va ravir vos convives et votre famille autour de la table.

La recette du gratin dauphinois traditionnel

Les conseils du Chef pour réaliser un bon gratin dauphinois

« La pomme de terre est la base du gratin dauphinois. Pour cette recette, il faut choisir une variété à chair ferme comme la Monalisa riche en amidon, la Nicola toujours fondante, la Roseval facilement reconnaissable, la traditionnelle belle de Fontenay, une très ancienne variété ou encore la Charlotte. Une fois coupées en fines lamelles, ne lavez pas les pommes de terre qui perdraient alors l’amidon qui créé la cohésion des aliments. Le gratin dauphinois cuit lentement. Il n’en sera que meilleur. Ne vous laissez pas surprendre dans votre organisation du repas. »
Préparation : 20 min
Cuisson : 150 min
Niveau : facile
Coût : budget faible

Ingrédients du gratin dauphinois pour 4 personnes

  • 800 g pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 litre lait entier
  • 1/4 litre crème liquide entière
  • 1 noix de muscade
  • sel, poivre
  • 1 noix de beurre




Déroulé de la recette du gratin dauphinois

Préchauffage du four

  • Faire préchauffer votre four à 150 degrés.

Pommes de terre

  • Éplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en fines lamelles. (Vous pouvez utiliser une mandoline à condition de maîtriser cet outil particulièrement dangereux pour les doigts.) Ne pas rincer les pommes de terre une fois coupées en lamelles.

Préparation du plat

  • Éplucher la gousse d’ail.
  • Frotter généreusement le plat de cuisson avec la gousse d’ail.
  • Beurrer le plat de cuisson.

Montage du gratin dauphinois

  • Étaler une première couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Étaler une seconde couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Si nécessaire répéter l’opération jusqu’en haut du plat.
  • Verser le lait et la crème jusqu’à couvrir à peine les pommes de terre.
  • Vous pouvez aussi utiliser davantage de crème et inverser les proportions lait/crème. Votre gratin dauphinois n’en sera que meilleur.

Cuisson du gratin dauphinois

  • Mettre au four : (150°) entre 2h30 et 3h00.
  • Surveiller régulièrement le gratin dauphinois pour éviter que le dessus soit brûlé.
  • Pour tester la cuisson du gratin dauphinois, une pointe de couteau devra s’enfoncer sans difficulté.

Servir

  • Vous pouvez servir votre gratin à coté d’une viande ou d’une volaille ou alors en plat principal lors d’un repas décontracté accompagné d’une salade verte assaisonnée avec de l’huile de noix AOC de Grenoble.

Gain de temps

  • Pour prendre un peu d’avance, il est possible de réaliser presque toutes les étapes avant l’arrivée des invités. Préparer son gratin dauphinois et le passer au four 20 minutes sans le faire gratiner. Finir la cuisson le lendemain. C’est d’ailleurs ainsi que procédaient les paysans dauphinois dans les fermes.

Si vous avez aimé cette page, partagez la sur les réseaux sociaux et laissez nous un commentaire avant de partir.


183 thoughts on “Recette du gratin dauphinois traditionnel”

  1. Je cherchais une bonne recette de gratin dauphinois et je tombe sur votre signe 100% dédié au gratin 🙂 Je ne savais pas que ce plat Français rassemblait une aussi grande communauté de Fan 🙂

    En tout cas merci pour la recette

  2. Oui je confirme également que cette recette de gratin dauphinois est meilleure avec de la crème épaisse. Cette recette est un pur bonheur pour les papilles des petits et des grands !!! Je l’ai réalisée avec des pommes de terre bio, un vrai régal !

  3. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et bon ?
    Mes ancètres mettaient les pommes de terre dans un plat à gratin avec de l’ail pilé et versaient dessus uniquement de la crème fraiche jusqu’à ce que celle-ci arrive à fleur des pommes de terre
    Enfournez 1 h 30 à 210 ° et c’est prêt….et surtout délicieux

    (sans aucun autre ajout que le sel et le poivre)

  4. Je confirme, c’est un excellent plat, j’ai pris du plaisir à le préparer, la préparation a été simple et surtout j’ai pris plaisir à le manger !!

  5. du gratin sans fromage n’est pas du gratin …des lamelles de pommes de terre avec de la creme … c’est le fromage qui gratine un plat…

    1. Un véritable gratin dauphinois est toujours lié avec minimum trois œufs! Tout le reste n’est que honte et ruine de l’âme, une hérésie, une décrépitude du cœur, un péché contre la charité, un effondrement de la civilisation !

      1. mdr ! moi mon gratin je le fais exclusivement avec de la crème fraîche épaisse et haute de gamme (donc pas de lait!) beaucoup d’ail pressé et mélangé à la crème (1/2 tête d’ail pour 3/4 l de crème épaisse) et c’est à se taper le cul par terre…. 😀

        1. Le vrai gratin dauphinois est avec lait et crème ( ou crème seulement )
          Une cuisson très lente , en pressant de temps avec une écumoire pour faire remonter la crème et faire ainsi « croûter » …jusqu’à l’obtention d’une belle couleur dorée ……………évidement ne pas oublier l’’ail et la noix muscade !
          En dehors de cela ce sont des variantes possibles mais pas’ «  vrai » gratin dauphinois !!!!!

    2. non vous avez tord Il n’y a pas de fromage dans le gratin dauphinois. Libre à vous de mettre de fromage mais n’appelez pas votre plat gratin dauphinois.
      Je ne connais personne dans le dauphiné utilisant du fromage. Je ne dis dit pas que ca ne peut pas se faire mais ce n’est plus le me plat.

      1. Tout à fait d’accord il faut respecter l’authenticité des choses si non plus la peine de garder les recettes (déjà que)
        Je suis dans l’artisanat et tous les jours c’est un vrai combat

    3. bof j’avais prévu du comté râpé pour gratiner mon gratin….que je n’ai finalement pas mis au vu de la couleur très brunâtre de mon latin sans fromage…. et au final, mangé en accompagnement de poulet au barbecue, c’était excellent ainsi et d’autant moins calorique ! 😉

    4. Evidemment pas de fromage ici. D’ailleurs cette manie qu’ont les mauvais restaurateurs de mettre du fromage partout, révèle que leurs plats sont fadasses et que finalement ils ne connaissent pas leur métier. Le meilleur est de manger le fromage après le plat principal afin de goûter les saveurs desdits fromages ; car le fromage qu’on nous sert dans les plats c’est du bas de gamme et toujours du machin râpé, sans goût. Ne parlons pas des fromages hollandais lesquels en France ne viennent pas de Hollande et sont fabriqués avec moults produits chimiques.
      Les grands plats français, sauf spécialités fromagères, ne contiennent pas de fromage.

    5. C’est une honte de mettre du gruyère dans un gratin dauphinois ! Oh pire c’est lyonnais donc suivre la recette lyonnaise !

      1. effectivement les lyonnais aime les bon plats et pour moi qui suis lyonnais je trouve honteux de mètres du fromage et des œufs dans un gratin dauphinois

  6. Bonjour,

    je tiens la recette de mes grand mères toutes les deux dauphinoise et elles utilisaient toutes les deux des binjes…

  7. Bonjour, cette recette correspond bien à ce que crois savoir du gratin dauphinois mais je reste néanmoins sur ma faim (difficile à croire ! ) car l’épineux débat sur la variété de pommes de terre à utiliser n’est pas tranché. En effet, certains commentateurs disent utiliser de la binje ce qui paraît contradictoire avec ce que vous préconisez. Le doute persiste…

    1. Bonjour,

      personnellement, je n’ utilise que de la Bintje , elle m’ a toujours donné satisfaction et aux convives aussi !!!

      cordialement

    2. patates utilisés hier = de la daube pas cher (30 cts / kg), des patates vraiment bas de gamme ( une honte d’acheter ça, d’ailleurs…) et au final c’est exquis ! car fait avec 100 % de crème fraîche et sans lait, donc…. en alternant les couches crème et patates…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *