Voici la véritable recette du gratin dauphinois. Ce plat traditionnel à base de pommes de terre et de laitages est un classique de la gastronomie française. Le gratin dauphinois accompagne souvent les viandes mais peut aussi se déguster seul. Facile à réaliser et peu coûteux il va ravir vos convives et votre famille autour de la table.

La recette du gratin dauphinois traditionnel

Les conseils du Chef pour réaliser un bon gratin dauphinois

« La pomme de terre est la base du gratin dauphinois. Pour cette recette, il faut choisir une variété à chair ferme comme la Monalisa riche en amidon, la Nicola toujours fondante, la Roseval facilement reconnaissable, la traditionnelle belle de Fontenay, une très ancienne variété ou encore la Charlotte. Une fois coupées en fines lamelles, ne lavez pas les pommes de terre qui perdraient alors l’amidon qui créé la cohésion des aliments. Le gratin dauphinois cuit lentement. Il n’en sera que meilleur. Ne vous laissez pas surprendre dans votre organisation du repas. »
Préparation : 20 min
Cuisson : 150 min
Niveau : facile
Coût : budget faible

Ingrédients du gratin dauphinois pour 4 personnes

  • 800 g pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 litre lait entier
  • 1/4 litre crème liquide entière
  • 1 noix de muscade
  • sel, poivre
  • 1 noix de beurre




Déroulé de la recette du gratin dauphinois

Préchauffage du four

  • Faire préchauffer votre four à 150 degrés.

Pommes de terre

  • Éplucher les pommes de terre, les laver puis les couper en fines lamelles. (Vous pouvez utiliser une mandoline à condition de maîtriser cet outil particulièrement dangereux pour les doigts.) Ne pas rincer les pommes de terre une fois coupées en lamelles.

Préparation du plat

  • Éplucher la gousse d’ail.
  • Frotter généreusement le plat de cuisson avec la gousse d’ail.
  • Beurrer le plat de cuisson.

Montage du gratin dauphinois

  • Étaler une première couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Étaler une seconde couche de pommes de terre, saler, poivrer et râper un peu de muscade.
  • Si nécessaire répéter l’opération jusqu’en haut du plat.
  • Verser le lait et la crème jusqu’à couvrir à peine les pommes de terre.
  • Vous pouvez aussi utiliser davantage de crème et inverser les proportions lait/crème. Votre gratin dauphinois n’en sera que meilleur.

Cuisson du gratin dauphinois

  • Mettre au four : (150°) entre 2h30 et 3h00.
  • Surveiller régulièrement le gratin dauphinois pour éviter que le dessus soit brûlé.
  • Pour tester la cuisson du gratin dauphinois, une pointe de couteau devra s’enfoncer sans difficulté.

Servir

  • Vous pouvez servir votre gratin à coté d’une viande ou d’une volaille ou alors en plat principal lors d’un repas décontracté accompagné d’une salade verte assaisonnée avec de l’huile de noix AOC de Grenoble.

Gain de temps

  • Pour prendre un peu d’avance, il est possible de réaliser presque toutes les étapes avant l’arrivée des invités. Préparer son gratin dauphinois et le passer au four 20 minutes sans le faire gratiner. Finir la cuisson le lendemain. C’est d’ailleurs ainsi que procédaient les paysans dauphinois dans les fermes.

Si vous avez aimé cette page, partagez la sur les réseaux sociaux et laissez nous un commentaire avant de partir.


181 thoughts on “Recette du gratin dauphinois traditionnel”

  1. Je rajoute des morilles séchées (pas besoin de les faire tremper) et le fais cuire dans un plat à Baeckeoffe fermé. Les invités adorent et en redemandent.
    PS Acheter des vrais plats à Baeckeoffe alsacien, pas des chinois …

  2. Une recette de gratin dauphinois juste parfaite !
    J’avais justement envie d’en faire un pour mes enfants, je savais qu’ils adoreraient. Il existe beaucoup de recettes différentes pour les gratins dauphinois, mais je n’arrivais pas à trouver la recette « traditionnelle » sur les sites de recettes classiques. Du coup, je suis tombé sur ce site, j’ai suivi les étapes et je suis très contente du résultat 🙂 !
    Pour le coup, j’ai utilisé une variété de pomme de terre classiques (l’agata), que j’avais acheté en grande surface, je n’avais pas d’autres choix. Ça n’a pas empêché au gratin d’être délicieux.
    Merci beaucoup pour cette recette !

  3. J’adore cette recette sur le gratin dauphinois !On en voit assez peu avec de l’ail, mais c’est en fonction des préférences. Attention à votre haleine après ;)Pour les gourmands, je vous conseille de mettre pas mal de crème. Et comme d’habitude, un peu de poivre et de sel. Je ne savais pas pour les noix de muscades, mais ça a l’air succulent. Bref un plat très consistant, parfait pour l’hiver.

    La recette gratin dauphinois est très facile à faire et je la recommanderais à mes amis sans hésitez.

  4. Bonjour, merci à vous pour cette recette de gratin dauphinois.
    J’avoue avoir déjà fait un gratin trop dur après cuisson, grâce à vous maintenant je sais quelle variété de pomme de terre prendre. On avait l’impression que c’était pas cuit.
    En effet, cela sera uniquement soit Monalisa, soit la Nicola, ou encore la Roseval et enfin soit la belle de Fontenay et la Charlotte. D’ailleurs, je trouve ces noms assez drôle. Je me sers des moyens mémo-techniques pour s’en rappeler Monalisa comme un tableau, Nicola comme le petit nicolas, Roseval comme une variété de rose et il y a une belle a Fontenay et pour finir charlotte aux pommes (de terre) !
    Je vais à partir d’aujourd’hui réussir tous mes gratins dauphinois. J’ai hâte que ma famille me demande de la resservir…
    Le plus beau compliment pour un cuisinier, c’est les assiettes vides !

  5. Voilà un plat qui fait toujours l’unanimité lors des repas familiaux ! Les recettes de gratin dauphinois sont multiples pour contenter les estomacs durant les mois d’hivers. Je me suis souvent demandé quelles étaient les variétés de pomme de terre recommandées pour ce plat typique… Il ne me semble pas avoir déjà vu une recommandation en la matière, peut-être avez-vous un avis ? merci

  6. Coucou

    C’est assez marrant dans les commentaires on a tous une façon différente de le faire ! La recette proposée sur le site est très bien, mais voici quelques précisions sur la façon dont je fais le gratin dauphinois de mon côté 🙂

    Pour les pommes de terre pas de précuisson avant. Elles sont simplement coupées très très fines avec une mandoline.
    Ensuite je mets au bas mois 3 pots de crème liquide en répartissant de la façon suivante :
    – lamelles de pommes de terre
    – ail (frais évidement)
    – crème
    – sel
    -poivre

    et je répète l’opération autant de fois que nécessaire pour arriver en haut du plat !
    Ensuite un peu de gruyère dessus pour faire gratiner, puis 2 bonnes heures de cuisson (je pense que ceux qui parviennent à faire moins font précuire les patates avant).

    Et tout le monde en raffole 🙂

    1. Même si les recettes diffèrent, tout le monde s’accorde néanmoins pour dire que le gratin dauphinois se fait sans fromage.

    2. Ton gruyère c’est plus un gratin dauphinois
      Faut pas donner des conseils quand on sait pas
      Et pour l’ail c’est frotté ton plat pas un aïoli

  7. 2h30 de cuisson c’est excessif.
    Cela fait plus de 30 ans que je fais mon gratin dauphinois (recette identique) tout à la crème entière liquide à 200° pour 60 minutes de cuisson et le résultat est garantie. Je tiens cela de maman qui tenait cette recette de la sienne etc…

  8. J’ai une préférence pour la recette du gratin dauphinois avec une précuisson des pommes de terre dans le lait. C’est beaucoup plus savoureux et la cuisson permet de mieux lier le lait avec les pommes de terre. En revanche, tout à fait d’accord avec cette recette proposée, je privilégie toujours une cuisson lente avec une petite noisette de beurre sur le dessus de mon plat. En fonction de mes envies, j’utilise ou non de la crème fraîche pour réaliser mon gratin dauphinois mais j’avoue préférer la version avec crème. Chez moi c’est le plat préféré des repas en famille et je sais déjà que je ferai un gratin dauphinois le 24 décembre au soir.

    1. Bonjour,
      Après es 20 minutes de cuisson faut il laisser le gratin dehors ou au réfrigérateur jusqu’au lendemain?
      Merci pour votre aide!

  9. Je suis dévasté…
    Je pensais avoir suivi la recette à la lettre: cuisson lente durant 3 h…
    J’ai utilisé du lait (pas du entier) et de la crème (entière, épaisse).
    Resultat: un gratin pas imangeable mais trop liquide….
    C’est la 2ème fois que j’obtiens ce resultats, une idées de la cause? La crème épaisse peut être ?

    1. Il faut une réaction entre l’amidon et le lait. Comme dans la sauce blanche. Donc pas de lait écrémé mais entier, pas de lavage des tranche de pdt et cuisson lente à feu doux.

    2. On peut arriver à ce résultat si on n’a pas pris la bonne variété de pommes de terre. Suivre les recommandations données sur le site.
      Bonne chance pour le prochain essai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *